Quel est ce « crime »

Quel est-ce « crime »
Que d’enivrer par ces lippes
Un puits asséché…

Je resterai plus qu’une vie
Dans le fourreau de ses membres
Où mon duvet s’allège
Des spectres du trottoir désobéit.

Quand ses lunes éclairent les codes
Du temps mit sous clefs
Je suspends mon esprit
A ses respirations toutes désorganisées.

La veine innocente le loup
Qui traverse le Sahara
Gagnant petit à petit
L’âme perçante de mon oasis.

Sans prudence équivoque
Je dors les yeux fermés
Avec son essence qui roucoule
Mes songes désarmés.

Jazzy Jazz copyright

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s