Petite inspi en métaphore

Cela fait un petit moment que je n’écrit plus hormis des haïkus ou tanka alors je m’y remet lorsque les mots s’écrivent par eux même 😉

Je t’aime comme personnes ne peux te détester, figue de barbarie, la terre a sa ronde et moi le monde, comme l’enclume sur le péché, la couleur des astres, soie sur l’épiderme, ô nuit de velours, sans l’amour pourquoi creuser des tombes. Jus de feu sur la glace, l’image reflète le corps du lys, inonde l’instant, plume sylphide, l’éclair se fige, paupières en fleurs, nul n’est permis d’entré sous vide, l’amorce tendue est régulière, le lynx observe, le nuage passe.
©jazzyjazz. .

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s