petite impro nocturne

Et l’envie est à l’âme
Comme l’amour est au cœur,
La glace prend feu,
Sous l’oxygène réflecteur.

Chaos d’émotions,
Je ne cherche lutte,
Si aimer était intellect,
Mon cœur n’aurait plus vocation.

Doux frémissement,
Des vagues qui arriment,
Le mutisme étranger,
Qui prend tripes conducteurs,

La nuit est un festin,
Pleine lune savoure,
Le jeu du destin,
Envol des vautours.

Il m’aime et je le crois,
Son cri horizon,
Transcende en moi,
Conceptualisation,

Je ne redoute,
Rien en rien, (je veux)
Sauter dans le vide,
Et accuser réception.

Pardonnez-moi
Si tornade me fin,
Le sablier a tourné,
En alexandrin,

J’ai trouvée aisance,
Au pied de ses munitions,
Ses mains sont jouvence,
A ma réalisation.

Jazzy Jazz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s