Comment te dire. . .

Ici, loin,
Là bas, prêt,
Août en juin,
Ras de marée.

Sur la coque,
Pied à terre,
Notre époque,
Je solitaire.

Fumoir en scie,
Boudoir en noir,
Femme au lit,
Saoul désespoir.

Fausse vérité,
Bureau clos,
Quête d’identité,
Vrai fardeau.

Palais manoir,
Glace sans teins,
Encore y croire,
Jeux incertains.

Je bois du rouge,
Coeur chavirant,
Au revoir épouse,
J’ai un amant.

Jazzy Jazz

(chemin d’un ami enfin libre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s