Exploration juvénile

Perfide dilemme

Qu’est l’amour,

Au coup des innocents

Connaissant l’engendrement

De celui-ci

Lorsque bien mal acquis.

       *

Aux pieds des floraux,

Tiraillements des corps,

Ame céleste,

Divagante la logique

Envie ingénue

Pour qui l’aurait cru.

         *

Ah la sagesse,

Inconnue des jeunots,

Esprit archétype

De ces semblables,

Voyant leurs statures nocturnes,

Fabulant des contes inexistants pourtant.

        *

      Ne remuez les émois

      Avant l’horloge sonnante,

     Malgré l’émoustillement interne

     Suffoquant vos entrailles

     Laissez le temps des amourettes

      Vous baignez de tendres amours.

Jazzy Jazz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s