Exploration juvénile

Perfide dilemme

Qu’est l’amour,

Au coup des innocents

Connaissant l’engendrement

De celui-ci

Lorsque bien mal acquis.

       *

Aux pieds des floraux,

Tiraillements des corps,

Ame céleste,

Divagante la logique

Envie ingénue

Pour qui l’aurait cru.

         *

Ah la sagesse,

Inconnue des jeunots,

Esprit archétype

De ces semblables,

Voyant leurs statures nocturnes,

Fabulant des contes inexistants pourtant.

        *

      Ne remuez les émois

      Avant l’horloge sonnante,

     Malgré l’émoustillement interne

     Suffoquant vos entrailles

     Laissez le temps des amourettes

      Vous baignez de tendres amours.

Jazzy Jazz

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s